Pourquoi l’aquathlon c’est bien !

Dans ce billet au titre pour le moins travaillé, je veux simplement vous partager quelques pistes de réflexion sur le plaisir et de l’intérêt de la pratique de l’aquathlon.

Déjà l’aquathlon c’est quoi ?

Soyons d’accord sur le terme. L’aquathlon ce n’est pas forcément que l’image que vous vous en faites par rapport à la course de votre région que vous connaissez. L’aquathlon c’est une discipline à part entière, tout aussi diverse que le triathlon. C’est:

– Différentes longueurs : du XS (500-800m natation, ~ 3km a pied) au L (4km natation /21 à pied), et même de l’ultra longue distance.

– Différentes conditions: épreuves en mer, en lac, en piscine. Course à pied plates ou vallonées.

– Beaucoup plus de varietés de formats que les triathlons. Je les résumerai ainsi:

  • Format classique : une natation  suivie d’une course à pied
  • Format enchainé : (une natation + une course a pied) enchainés plusieurs fois (généralement 3)
  • Format à élimination : on découpe la course en plusieurs séries. Les X meilleurs temps de chaque série sont qualifiés pour le tour suivant. Les autres ont le droit au rattrapage comme au BAC. Les qualifiés + repêchés courent donc une demi-finale qualificative pour la grande finale. C’est notamment le format utilisé à l’aquathlon de Vittel. Format intéressant pour les compétiteurs, moins pour ceux qui se font éliminer tôt 😀Image

Aquathlon vs Triathlon vs MegaShark:

Malgré ce sous-titre, je ne veux pas opposer l’aquathlon au triathlon qui sont deux disciplines sœurs. Pour ne pas se mentir, l’aquathlon est même souvent vu comme une sous-discipline du triathlon, au sens péjoratif ; l’épreuve qu’on fait en début ou fin de saison en attendant les « vrais » triathlon.

Pourtant il a ses avantages (entre autres) :
– Il coute moins cher en temps: si vous avez un budget temps limité, le diviser en 3 c’est parfois s’éparpiller. Faut-il être bon dans deux disciplines ou moyen dans trois ? Surtout avec ce satané vélo dont la moindre sortie courte coûte 2h et la longue plus de 3. Et je vous déduis le temps de nettoyage/bricolage/réparation.

– Il coute moins cher tout court: c’est ça de moins a dépenser dans un budget vélo+vêtements (mini 2k€)

– Il simplifie la logistique : vous pouvez sans soucis aller prendre l’avion pour votre prochain aquathlon sans avoir à trainer un vélo avec vous.

– Et finalement il est plus accessible pour le débutant: si vous venez de la course à pied et de la natation, je ne saurais que trop vous conseiller de commencer les disciplines enchainées par là, pour voir si çà vous plait, si vous avez le plaisir, la motivation et le temps de vous y mettre sérieusement par la suite.

Je reviendrai plus tard sur l’intérêt de l’association natation et course à pied à l’entrainement.

Publicités
Cet article, publié dans Reflexions, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s